J’suis desolee d’apprendre que la situation n’evolue pas de la cote, surtout car la mari n’est toujours jamais dans la phase de vouloir se soigner.

J’suis desolee d’apprendre que la situation n’evolue pas de la cote, surtout car la mari n’est toujours jamais dans la phase de vouloir se soigner.

Je me doutes de ce que vous pouvez ressentir!

Cela faudrait vraiment que celui-ci prenne conscience qu’il a un probleme et que tout seul, il ne saura nullement s’en aller. Est-il meme contre d’aller voir le generaliste? Peut-etre que de pouvoir en parler a 1 professionnel qu’il connait pourrait deja le rassurer et l’inciter a se soigner. Je sais que c’est dur mais essayer de lui parler. Prenez un moment en chaussons, tous les 2 et dites lui que vous l’aimez, que vous desirez le soutenir plus que bien mais que vous etes epuisee moralement et physiquement, ainsi, que votre n’est pas en etant dans votre coin, tous de votre cote que nos choses vont se debloquer. Il va falloir reamorcer le dialogue, meme si on sait qu’on s’expose a entendre des choses qui vont faire mal. C’est dur, mais on doit parfois en passer avec la. Enfin, c’est ce que j’ai fait, mais ca a eu le merite de nous faire reflechir. On doit arriver a poser des mots i  propos des origines du problemes, sans jouer les psy. VOus avez evoque ces problemes avec ce maison, le deces de une mere. On voit peut-etre qq chose a creuser a ce niveau la.

Mon mari refuse tjs nos AD, mais outre sa psychologue, il a accepte de reprendre RDV chez le generaliste en qui il a confiance pour essayer de changer de medicament pour mieux dormir. C’est deja un debut. Un des mal qui le ronge, c’est le deces de son pere, dont il n’a toujours jamais fait le deuil (un suicide. ). Apres certains lectures sur Internet, j’ai decouvert le livre d’un psychiatre via votre theme; et au sein des symptomes decrits, j’y ai bon nombre retrouve Mathieu. J’ai ose lui en parle, pensant me faire envoyer paitre! Et au final, il a accepte de le lire. Je prends cela comme votre signe, qu’il a vraiment l’envie de s’en aller. J’me raccroche a tout ce que je peux.

Ne baissez jamais les bras, courage.

Mon mari ne va jamais bien

J’me balade et je vous lis.

la depression est une bascule. julea le evoque. apres la bascule, des regles changent.

vos hommes vous aiment, donc ils ont tente de lutter Afin de vous proteger. donc la bascule reste survenue apres qu’ils aient tente de ne pas basculer Afin de ne point vous prendre en otage, l’une comme l’autre.

Il est trois categorie de depressif. les 2 premiers sont :

le perdu. qui s’isole. le bloque. qui se braque, pourra devenir agressif.

je n’ai gui?re lu l’ensemble de toutes vos echanges.

les hommes paraissent dans l’une des deux. dans ces deux categories, toute aide exterieure reste amibigue, et peut causer probleme.

je vais reagir sur le refus du psy.

qui correspond. sinon, fuir.

aussi le mari de frisette refuse votre psy. la, il se trompe lourdement. il a bascule, il entraine sa femme et sa famille.

un individu plutot intelligente a besoin tout d’un psy malin. c’est bete. mais c’est vrai.

alors, moi, je dis souvent a celui qui possi?de peur d’un mauvais psy :

essaye de resumer ta souffrance, le plus courtement possible compte naughtydate. tu fais lire le style au psy. et il te repond. SI, SI ca reponse vous fais te dire que c’est gui?re ca, jamais malin, nullement utile, file en voir 1 nouvelle, ainsi, colle lui le papier a lire.

ton mari (je vais tutoyer, desole) se trompe. il pourra resumer, ainsi, voir votre que cela donne.

le conseil a 2 francs, on en a l’ensemble de peur. au passage, la depression arrive a cause du desespoir, ainsi, le desespoir, souvent, avec le jugement d’autrui (le conseil a deux balles et le jugement sont des notions copains. )

resumer en une page max la souffrance. et voir ce que le psy dira. un braque qui ne souhaite aucun psy reagira facilement par la colere. m’enfin. 1 psy un peu malin verra qu’il est braque AVANT MEME qu’il lui tende le papier. 1 depressif braque te devoile bonjour, tu le reconnais. derriere, on adapte le dialogue au braque. et on lit le papier.

mais personne, ou limite, en depression, ne degote le courage de resumer les choses en quelques lignes.

mais une telle entree en matii?re fonctionne.

je vais suivre votre echange sauf si cela vous ennuie . en tout cas, je marche faire coucou. je ne regardais jamais dans votre part du forum, frisette, sinon j’aurai fera coucou plus tot.

bon courage a vous 2. j’ai moi aussi eu des soucis majeurs en achetant ma maison. une drole d’histoire. ca m’a colle en depression. (j’en ai fait 4, la troisieme venait d’la. meme en ayant surmonte nos deux premieres, cette histoire de souci avec ma maison a emporte l’atmosphi?re dans la misere).

Et cela reste tordu ne est en mesure de etre redresse, ainsi, cela manque ne pourra etre compte E 1 15

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *